Champs d'application

Le champ d'application de l’hypnose est vaste. Les domaines où elle peut être utiliséeavec succès sont nombreux. Il est toutefois possible de citer les plus répandus, comme :

  • Les sevrages, (tabac, alcool, jeu, sexe, cannabis, drogues...)
  • Les troubles alimentaires (compulsions, boulimie etc.),
  • L'appréhension des émotions,
  • La peur de parler en public
  • Le manque de confiance en soi,
  • Le stress,
  • Les phobies,
  • Le manque d’estime de soi,
  • Les deuils...

La dépression, les états de grande fatigue, la fibromyalgie, l’endométriose, les douleurs fantômes, l’énurésie, etc... sont autant de pathologies que l'hypnose peut soulager.

Dans le domaine périnatal, l’hypnose permet à la future maman de mieux communiquer avec son enfant pendant la grossesse, de se sentir soulagée d’une manière générale aussi bien au niveau mental que physique, de mieux gérer le temps de travail de l’accouchement.

L’hypnose peut également intervenir pour gérer la douleur, comme pendant la rééducation notamment ou pendant des traitements médicaux plus lourds. Elle intervient aussi dans le domaine sportif pour optimiser la condition physique via le mental.

L’hypnose revient dans le monde hospitalier dans l’accompagnement en anesthésie ou pour améliorer, voire accélérer le rétablissement après une opération structurelle.

D’une manière générale, l’hypnose permet de changer les niveaux de perceptions, les comportements inadaptés, les idées reçues ou croyances limitantes, de se sentir mieux, plus en phase avec soi-même et surtout avec notre part profonde, notre « moi » authentique.

Elle permet de se "reconnecter" à soi-même, on peut même se demander si elle ne permet pas tout simplement de se "déshypnotiser" d’un état dans lequel on s’est installé malgré soi.